Navigate / search

HOMME ET FEMME ou AMOUR ET SAGESSE

Cliquez sur ce lien ↓. ⇓

DISCOURS DE MICHAËLLE JEAN À NEW YORK, LE 12 MARS 2018- Organisation internationale de la Francophonie

 

Je m’adresse surtout aux femmes qui se laissent manipuler afin de dresser un mur entre-elles et l’homme. L’homme, qui dans un premier temps était son petit bébé CHERI, puis, son petit garçon chéri, qui est devenu son fils chéri et qui sera un homme demain.

Il y a un mot qui est sorti du tableau à la fin ; CHERI.

Qu’est ce qui s’est passé ?

Un peu d’histoire.

Les femmes ont commencé à délaisser leurs foyers pendant la 2eme guerre mondiale, quand les hommes étaient bloqués au front et qu’on avait besoin de fabriquer des munitions. On leur a fait enfiler des pantalons et elles partaient à l’usine.

Qu’en était-il des enfants ?

Puisqu’on ne pouvait pas les laisser seuls à la maison, des jardins d’enfants (KINDERGARTENS) puisque cela a commencé en Allemagne, ont vu le jour, des institutions qui devaient remplacer les mères, condition aussi inhumaines pour les enfants que la guerre pour les adultes.

Mais qu’est-ce que nous constatons?

Après la guerre, les mères ont continué à garder leurs pantalons et les enfants passent l’âge sensible et fragile sans les pouponnages de leurs mères qui sont trop fatiguées pour prodiguer sa tendresse à sa progéniture dont elle seule en a le pouvoir afin de commencer à courber l’instinct animal chez son enfant.

C’est le résultat de cette catastrophe que nous héritons dans la société actuelle.

Pour trouver une raison valable à ces dérives, des groupes d’hommes et de femmes se sont arrangés pour créer des lois et des conventions afin de justifier que la femme au foyer est un une tare, sans savoir que les foyers d’accueils pour enfants délaissés et délinquants, les centres pénitenciers et prisons juvéniles et adultes qui pullulent, sont le résultat de ces lois qu’ils continuent à fomenter, la dernière en date , Le 12 mars dernier à New York par l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Malgré un long discours d’une de nos compatriotes qui a passé en revue toute l’Académie Française afin de trouver des mots pour voir comment continuer à construire ce Mur qui Heureusement, est resté un mur de glace, puisque ce discours était parsemé d’éloges pour les avancés faites depuis lors afin d’attiser la haine contre vos propres progénitures.

Comments

LOS

Monsieur Frantz Rimpel, Je vous remercie de tout coeur apres avoir fini de lire cet article combien important. J’aurais aime que toute les femmes lisent cet article afin de voir comment corriger ce probleme en avale au lieu d’en amont,

Frantz Rimpel

Oui, chere amie,
elles auraient tout a gagner en baissant leurs gardes contre leurs propres progénitures qui attendent qu’elles rentrent au foyers pour nettoyers la societe des rebus en se donnant comme defi de fermer des prisons.

error: Content is protected !!